Expositions virtuelles

Pour tous les curieux de la Préhistoire, néophytes ou amateurs éclairés

  • Decouvrir-Prehistolab-4.jpg
  • Decouvrir-site-enfants-1.jpg
  • Decouvrir-Prehistolab-3.jpg
  • Decouvrir-Prehistolab-5.jpg
  • Decouvrir-Prehistolab-2.jpg
  • Decouvrir-Prehistolab-1.jpg
  • Decouvrir-Mammouths-1.jpg

La paléontologie, fondée comme discipline scientifique par Cuvier au début du 19ème siècle, est l’étude des espèces et des faunes éteintes.

Le paléontologue étudie l’histoire des êtres vivants, en les reconstituant à partir de leurs vestiges fossiles, souvent partiels et dispersés, découverts dans les couches de la terre.
La géologie et tout particulièrement la stratigraphie (étude de la distribution des fossiles dans les couches successives de la terre), permettent de dessiner le cadre chronologique et environnemental de l'histoire des êtres vivants.

Sur ces bases, les préhistoriens du 19ème siècle ont pu prouver l'existence de l’homme fossile (que certains nomment encore à cette époque "homme antédiluvien"), établir les premières chronologies relatives et tenter de comprendre son évolution et le développement de ses cultures.
Fondée par Cuvier, la paléontologie, dans le sens de l’étude des espèces disparues avant l’apparition humaine, devient une discipline scientifique au 19ème siècle. La géologie et la paléontologie permettent ensemble d’étudier l’histoire des êtres vivants, à partir de l’observation du sol, où sont trouvés des vestiges partiels et dispersés.  Au moyen de la géologie, les préhistoriens du 19ème siècle ont pû prouver l’ancienneté de l’homme et établir les premières chronologies relatives.

Lire :

1876, John Lubbock, L´Homme préhistorique étudié d´après les monuments retrouvés dans les différentes parties du monde.
Chapitre XI : "Graviers des rivières"

1885, Gabriel de Mortillet, Le Préhistorique : Antiquité de l´Homme
Chapitre III de l'introduction : "Marche descendante de la géologie à la paléo-ethnologie - l’homme fossile".
Chapitre I de la première partie : "Données géologiques"

1889, Emile Cartailhac, La France préhistorique d´après les sépultures et les monuments.
Chapitre XIX : "Les races humaines de l’âge de la pierre en France"