Chez nos partenaires

Toute l'actualité

Exposition temporaire : Animaux rares, gibiers inattendus | Reflets de la biodiversité, Musée National de Préhistoire

du 29 juin au 11 novembre 2019

Durant la Préhistoire, la consommation de viande par l'Homme est bien attestée, notamment au cours des périodes glaciaires.
En France, au-delà des grands herbivores classiques (rennes, chevaux, bisons), les derniers Néandertaliens, puis les premiers Hommes modernes ont exploité à des fins diverses, alimentaires, utilitaires et symboliques, des animaux aussi rares qu'inattendus. Ces derniers, tels le boeuf musqué, le mégacéros, l'antilope saïga, l'hydrontin, le lion, le glouton, le lynx, le phoque, la marmotte, sans oublier les oiseaux et les poissons..., reflétaient une biodiversité indemne de tout impact humain.

Aujourd'hui, l'omniprésence de l'Homme sur Terre et son intervention sur l'environnement ont modifié les équilibres passés. Cette exposition, en partenariat avec divers organismes de gestion du milieu naturel, offre également une ouverture sur la biodiversité actuelle en France au travers de quelques réflexions et exemples d'actions concrètes. Exposition organisée par le Musée national de Préhistoire en partenariat avec la Fédération départementale des chasseurs de la Dordogne et la collaboration de la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Fédération de la Dordogne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique.

Musée National de Préhistoire
1, rue du Musée
24620 LES EYZIES
05.53.06.45.65

Plus d'informations ici